cocktail fm sur iphone Follow Cocktail FM on Twitter recommander cocktail fm
magazine du samedi

L'invité du Samedi sur cocktail FM

L'invité du Samedi, c'est 30 minutes de reportage, d'entretiens, de débats :
Chaque samedi à 9h30 retrouvez la rédaction de Cocktail Fm sur 88.9 et 91.4   pour ce rendez-vous d'information incontournable

COCKTAIL FM PROCHE

Publicité

Photo aléatoire

Concert DE Louis BERTIGNAC organisé par Cocktail FM la radio des hautes Vosges

Retour sur le rêve de Pierre Camatte

Samedi 27 Février 2010
telecharger
Retour sur le rêve de Pierre Camatte
Au Nord-Est du Mali, dans le désert du Sahel, les Touareg se sédentarisent. Mais le peu de ressources dont ils disposent ne leur permet pas de lutter efficacement contre l'un des plus grands fléaux mondiaux: le paludisme, qui cause 2 à 4 millions de morts chaque année sur la planète. Le géromois Pierre Camatte, président de l'ONG Icare, avait peut-être trouvé une solution: l'Artémisia annua, une plante un peu oubliée, qui offre pourtant un remède depuis plus de 2000 ans contre le palu.

A 61 ans, Pierre Camatte avait décidé de s'installer sur place, à Menaka, pour tenter de cultiver cette plante, en étroite collaboration avec les autorités et la population qu'il côtoyait depuis plus de 15 ans. A quelques jours de son voyage en aller simple, en février 2009, il avait confié ses projets et ses rêves au micro de Jean-Christophe Givord. Des rêves qui ont tourné au cauchemar, puisque Pierre Camatte a été enlevé le 26 novembre dernier dans l'hôtel où il vivait, par un commando se réclamant du groupe terroriste Al Qaida. Après 3 mois de calvaire, et d'âpres négociations souterraines, il a été libéré mardi dernier.

La rédaction de Cocktail FM vous propose de retracer le parcours de cet humaniste humanitaire, parti combattre un fléau et victime d'un autre, depuis Gérardmer jusqu'à Menéka, puis transformé en bombe diplomatique par des fous de Dieu et de guerre. Un récit qui, heureusement, finit bien, par son retour vers la France et la liberté.

Accès rapide aux autres "L'invité du Samedi"